Dans cet article j’ai envie de vous parler de parcours scolaire, et en particulier de réorientation.

Je ne sais pas si vous étiez au courent mais j’étais et je suis toujours en partie étudiante en sciences biomédicales. Et j’ai galère, énormément galère. J’ai redoublé de classe plusieurs fois, mais au fond de moi je refusais d’admettre que je n’y arrivais pas.
Je ne voulais rien entendre !
Et lors des ultimes partielles ratés, j’ai complètement pété un câble, avec crises de larmes et ce qui s’en suit…
Je me suis mise à me renseigner sur les écoles de commerce, sachant que j’ai toujours dis que je voulais faire une business school après ma licence en biomédicale.
Lors d’un cours de Projet Professionnel, j’étais l’une des seules à savoir ce que je voulais faire après ma licence.
J’ai parlé à mon professeur de mes aprioris, que j’avais tout simplement l’impression de stagné et que quoi que je puisse faire je n’arriverai jamais à valider ce foutu diplôme.
Que je ne savais pas ce qui me manquait pour avancer !

Ce professeur là m’a fait comprendre que c’était d’un « but » dont je manquais.

Je savais que j’étais faite pour le commerce et le marketing médical, mais mon cursus était tout simplement trop général, et du coup ça faisait que je travaillais pour décrocher des modules et non pour mon métier.

Il m’a fait faire plusieurs salons, et ensuite il m’a poussé à faire un truc tout fou : m’inscrire à des concours d’écoles de commerce.
J’en avais tenté deux (PPA et ISTEC), et je les avais tous les deux réussis.
J’ai fais une rentrée décalé, à l’ISTEC car c’était la plus ancienne.

Il y avait aussi un détail, qui n’est pas des plus petits car il permet de financer les études, et je parle bien de :

« l’alternance »

J’avais passé en tout 4 mois à chercher cette foutue alternance, plus de 300 CVs envoyés et pendant que moi je cherchais, mon école chiffrait.
Ca commençait à faire super cher, j’en ai eu à peu prés pour 5000€.
Comment ai-je fais pour payer cette somme ? J’ai tout simplement demandé à me faire des prélèvement mensuelles sur une période dés lorsque j’ai trouvé mon alternance.
Je pense vous faire un article là-dessus pour ceux qui s’y intéresse car même si l’alternance en soi c’est hyper formateur.

La recherche, elle est un long chemin boueux.

L’alternance que j’avais trouvé n’était pas du tout faite pour moi, j’étais loin du monde médical, tout ce que je voulais à ce moment là, c’est qu’on me paye mes études.
J’étais super malheureuse dans mon alternance, et ce qui s’y est passé mérite aussi d’avoir son propre article. J’en ferai limite un #balancetonporc ou dans ce cas précis #balancetatruie .

Revenons à mon école. Tout ce qui me faisais tenir face au problème de l’alternance était l’idée que c’était temporaire et que je finirai par trouver l’alternance de mes rêves.
Et ça n’a pas trop tardé, vers début juin, mon école avait organisé un job dating. J’avais tout juste 10 minutes pour convaincre.
Fort heureusement, c’est tout de suite passé avec mes patrons actuels. Ils ont eu le coup de coeur et moi aussi. Je correspondais à ce qu’ils cherchaient : Une personne qui s’y connait en digital, qui a des bases de biomédicales et qui fait du marketing.
C’est le service de liaison des entreprises de mon école qui s’est chargé du coté paperasse.
J’ai eu beaucoup de chance sur ce coup. Mes patrons m’ont convié un déjeuné avec toute leur team. Et manger des crustacé il n’y a rien de mieux pour intégrer quelqu’un. Comme quoi, rien à voir avec mon ancienne alternance ou j’étais constamment rabaissé et me sentais pas du tout à ma place.

Là je ne me suis jamais senti aussi bien dans un travail que dans celui-ci. Je me sens utile et apprécié, ça vaut beaucoup quand on est passé par autant de péripéties.

Voilà mes amours, je pense avoir fais le tour de la question. La réorientation n’est pas un sujet qu’il faut prendre à la légère, mais toute passion mérite d’être testé. Et c’est en essayant de nouvelles choses qu’on finit par trouver un métier qu’on pourra faire presque toute notre vie.

2 thoughts on “Réorientation, avenir …”

  1. Coucou ! Ton article est touchant et va être utile pour de nombreuses personnes. Je te souhaite une belle réussite professionnelle pour que tu puisses t’épanouir encore plus. Bisous

    1. Coucou,
      Ton commentaire me fait énormément plaisir ! J’espère en aider plus d’un!
      Je te fais plein de bisous et espère que toi aussi tu pourra trouver le métier et le domaine qui te plait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *